Kusama Drops Major Shiba Inu Game Teaser; Dit à l’armée Shib de “se mettre en position”


POINTS CLÉS

  • Shiba Inu Game a été annoncé en novembre de l’année dernière
  • Il est actuellement en développement chez PlaySide Studios
  • Shiba Inu Game n’a pas encore de date de sortie définitive

Le battage médiatique autour du lancement des très attendus jeux Shiba Inu est monté d’un cran et cette fois, le développeur principal pseudonyme du populaire altcoin sur le thème du chien ne se retient pas et a publié un teaser majeur à ce sujet.

Le compte Twitter officiel de Shiba Inu a partagé une mystérieuse vidéo au cours du week-end, taquinant apparemment un nouveau projet à venir. Alors que l’armée Shib spéculait sur le sujet de la brève vidéo, Kusama a tweeté, “#SHIBARMY #SHIB #CCG GET IN POSITION” et a partagé une photo de ce qui ressemblait à un morceau d’une carte de jeu à collectionner, soulignant que cela avait quelque chose à voir avec l’un des prochains jeux Shiba Inu.

Kusama a également publié un tweet de suivi soulignant l’importance de “voir” la vision des développeurs. “J’adore toutes les réponses de th3 BONE alors qu’il y a des mois, les gens ne voyaient pas la vision. Attendez que les gens voient la vision dans des mois… GET EN POSITION”, ont-ils écrit.

Shiba Inu Shiba Inu, l’altcoin sur le thème du chien Photo : Avec la permission de @GossipShib Twitter

Kusama faisait référence à la façon dont les gens commencent maintenant à acheter BONE, le jeton de gouvernance du Shiba Inu écosystème, qui, selon eux, sera utilisé comme jeton de gaz dans la prochaine solution de couche 2 Shibarium. Il y a quelques mois, de nombreux investisseurs ne connaissaient pas BONE, mais depuis le battage médiatique sur Shibrium, le prix du jeton de gouvernance a grimpé en flèche et de plus en plus d’investisseurs se sont intéressés et ont commencé à acheter BONE à un prix beaucoup plus élevé.

BONE se négociait à 0,3174 $ en mai, mais le prix du jeton de gouvernance a grimpé jusqu’à 0,7411 $ le 30 juillet, montrant une augmentation massive de 133,5 % en valeur sur la base du Les données de CoinMarketCap. La légende “Get in Position” vaut également pour le jeu de cartes du même nom montré dans le tweet, qui “donne deux attaques au combattant ami ciblé”, ainsi que “donne un bouclier de combattant ami au combattant”.

Il n’y a pas encore de date de sortie définitive pour le jeu Shiba Inu, mais Kusama a précédemment noté sur le Discord officiel de Shiba Inu que la fenêtre de sortie cible est toujours septembre.

“Septembre-ish est notre objectif à moins que quelque chose de vraiment génial ne nous ralentisse”, ils c’est noté.

Le jeu Shiba Inu, qui a été annoncé en novembre 2021, se compose de deux jeux divisés en un jeu NFT qui utilisera le Shiboshi NFT et un jeu mobile classique. Il est actuellement en développement chez PlaySide Studios, avec le vétéran de l’industrie William Volk comme son consultant.

© Copyright IBTimes 2022. Tous droits réservés.





Source link

The best art books for summer 2022—as recommended by artists, curators, museum directors and dealers


Araba Opoku, artist

What Artists Wear (2021, Penguin) by Charlie Porter

Infinity Net: The Autobiography of Yayoi Kusama (2020, Tate) by Yayoi Kusama (translated by Ralph McCarthy)

“Clothes to me are like horoscopes—with an artist’s choice of clothes you can deduce, to some extent, their personality. The extensive dissection of the art and the artist, through the clothes we wear, is a topic that [has so far been] lightly touched on or hidden. I’m obsessed with clothes and the innate power they possess. Every day is a performance, and clothes are another tool in an artist’s arsenal [which are] useful in enacting and completing the scene. Porter captures the various ‘archetypes’ associated with artists. He emphasises the shift from the ‘codification of patriarchy to the breaking of the canon’. Infinity Net makes me feel like I am staring at a mirror and my reflection happens to be Yayoi Kusama. We enter through her mind, struggles and life. It’s an exciting journey through infiniteness.”

Clarrie Wallis, director of Turner Contemporary

Point Break: Raymond Pettibon, Surfers and Waves (2022, David Zwirner Books) by Jamie Brisick and Brian Lukacher

“To me, summer reading can bring unseen depth to moments undertaken for spontaneous joy. In our family, this passion is coupled with surfing, so Point Break hits a chord with years of sun-soaked holidays. Raymond Pettibon began his iconic surfing and surf culture series in 1985, producing large-scale colour paintings and small monochrome ink drawings combined with text, a hundred of which are brought together with several essays in this volume. These works remind us of the ocean’s inherent danger but also radiate pure rapture and convey the nihilistic pleasure of the sport. Two texts by female big-wave surfers, Emily Erickson and Stephanie Gilmore, describe how surfing gives you an awareness and appreciation of the natural world that has much to do with the sublime.”

Emma Talbot (2021) Photo: Tiwi

Emma Talbot, artist

The Fifth Sacred Thing (1993, Bantam) by Starhawk

The Fifth Sacred Thing is an ecotopian fiction that describes a polarised, post-apocalyptic mid-21st century America. One faction, neo-pagans who live sustainably, are invaded by soldiers of a fundamentalist Christian nation that has maintained a grim, dystopic capitalist existence. Narrated from the point of view of a 98-year-old woman, the novel seems horrifyingly prescient and reading it today would be a perfect introduction to the powerful work of Starhawk, an activist who is gaining increasing recognition in the contemporary art world as a sage, important voice.”

Melanie Pocock Photo: Ken Cheong, 2018

Melanie Pocock, curator at Ikon

Black Paper: Writing in a Dark Time (2021, University of Chicago Press) by Teju Cole

The Year of Magical Thinking (2005, Alfred A. Knopf) by Joan Didion

“While this summer feels optimistic for many—with restriction-free travel now viable—it seems strange to turn to books that reflect on dark times. Yet during my own sun-soaked holiday abroad, I found comfort in Teju Cole’s and Joan Didion’s writings on the darkness that shadows everyday life and art. In Black Paper Cole addresses a wide range of subjects, from the colour black in art to the politics of refusal, beguiling readers with ‘the wisdom latent in the dark’. Didion also invites us to see the light at the end of the tunnel in The Year of Magical Thinking, her candid account of the year following her husband’s sudden death. The light that Didion evokes, however, is far from the happy endings of Hollywood films (a milieu with which she was familiar through her screenwriting) but the epiphanies that only intense grief can trigger. Among these are the importance of letting go and the realisation that, in the face of death, change is the only constant.”

Sue Webster Photo: Robert Fairer

Sue Webster, artist

A Drink with Shane MacGowan (2001, Pan Macmillan) by Victoria Mary Clarke and Shane MacGowan

“I love a good biography, especially a rock’n’roll one. I love finding out what it takes to make a genius and the extraordinary stories of how one gets from A to B against all odds. A Drink with Shane MacGowan ain’t your average biography but a series of transcribed conversations between Shane and his wife Victoria Clarke conducted in the back of taxis, propping up bars, dining out in posh restaurants and waiting to get deported in airport lounges. This book delves into the extraordinary and unconventional mind of one of the most uncompromising musicians of our time with an encyclopaedic knowledge of traditional Irish music, culture, philosophy, theology and all things Punk—spewed from the lips of a man who started drinking, smoking and gambling at the age of 11.”

Joe Scotland Courtesy of Studio Voltaire

Joe Scotland, director of Studio Voltaire

Bee Reaved (2021, Semiotext(e)) by Dodie Bellamy

Bee Reaved is a collection of recent essays by Dodie Bellamy, which the writer selected after the death of Kevin Killian, her partner of 33 years. I take pleasure in Bellamy’s writing—she is straightforward, honest and smart. Texts reflect on a number of artists’ work, such as Mike Kelley and Mary Beth Edelson. But the essays I really enjoy are the ones that take a more direct personal narrative. The Violence of the Image is a good example, dealing with abuse caused by having an online bully and stalker. Bellamy reflects on the violence inflicted on her with sharpness and humour.”

Christopher Le Brun © Maureen M. Evans

Christopher Le Brun, artist

An Image for Longing: Selected Letters and Journals of A. R. Ammons (2014, ELS Editions) by A. R. Ammons

“These days in the studio, on stepping back from the paintings, I have The Selected Poems of A. R. Ammons by my chair. He shares a way of writing that the best modern American poets possess—works that retain the freshness of the moment even as they wade out to thoughts that lie in the deeper current. But for summer reading I need more of a narrative, so I would take An Image for Longing, his selected letters and journals, which is an ideal guide and background to his most significant work. Opening it at any place you will find insights into the life of the artist and the state of art and poetry, always made in a conversational easy tone, and mixed frankly and humorously with his efforts to attain public recognition.”

Tristram Hunt

Courtesy V&A

Tristram Hunt, director of Victoria and Albert Museum

Napoleon’s Plunder and the Theft of Veronese’s Feast (2021, Thames & Hudson) by Cynthia Saltzman

“I would recommend Napoleon’s Plunder and the Theft of Veronese’s Feast: a superbly well-written account of Napoleon’s plundering of European art, all for the good of the Enlightenment. It so deftly mixes the life of Napoleon, with art history, with the legacy of Veronese, and asks fascinating questions around provenance, restitution, and the lifetime meaning of paintings.”

Johanna Eiramo Courtesy of Finnish National Gallery and Jenni Nurminen

Johanna Eiramo, director of digital programme at the Finnish National Gallery

The Women I Think About at Night (2018, Otava) by Mia Kankimäki

“Once you hit that delicious lull between seasons, when you’re feeling energised by rest but not yet ready to turn your mind towards things to come, my recommended read would be The Women I Think About at Night. From Artemisia Gentileschi and Sofonisba Anguissola to Nellie Bly, Kankimäki recounts the pure determination of ten women pioneers who maximised their potential when many thought that they possessed none. This book is a perfect mixture of history, positive energy and the wonder of travel. And the will to persevere on your unconventional journey, no matter what.”

Simon Wallis Photo: Hannah Webster

Simon Wallis, director of the Hepworth Wakefield

Utz (1988, Jonathan Cape) by Bruce Chatwin

“I’ll be rereading one of my favourite novels, Utz by Bruce Chatwin. It’s a perfect miniature that says so much, so succinctly, about the curious and compulsive act of collecting art. The novel traces the fortunes of its enigmatic and unconventional hero, Kaspar Utz, who despite the restrictions of Cold War Czechoslovakia, asserts his individuality through an obsessive devotion to collecting Meissen porcelain. Utz, in part, builds on Chatwin’s experiences of working in the art world [at Sotheby’s, starting as a porter before working his way up and running the antiquities and Impressionist art departments]. During this period, he travelled extensively for his job and for adventure, also using these trips to buy antiques that he would resell to supplement his income. Utz is an engrossing little book that reflects on the uses, obsessions and consolations of art. Chatwin said: ‘My completely two-faced attitude to works of art is very, very strongly imprinted here. I love works of art and I absolutely hate them at the same time.’ It’s an ambivalence well worth considering through Utz, a captivating anti-hero.”

Joasia Krysa, curator of the Helsinki Biennial 2023

The Mushroom at the End of the World Ruins (2015, Princeton University Press) by Anna Lowenhaupt Tsing

Decolonial Ecology: Thinking from the Caribbean World (2021, John Wiley & Sons) by Malcom Ferdinand

Towards a Poetics of Artificial Superintelligence (2015, After Us magazine) by Nora N. Khan

“As I’m working on the next edition of Helsinki Biennial, I’m spending this summer revisiting various writings that have shaped my thinking. In particular, I’m returning to Anna Lowenhaupt Tsing’s The Mushroom at the End of the World Ruins, which uses the example of matsutake mushrooms—which thrive in human-disturbed forests, including in Lapland, and is a delicacy that became part of the globalised commodity trade—to highlight pressing ecological and economic issues. I’m also reading Malcom Ferdinand’s Decolonial Ecology, [where he uses] the slave ship to reveal continuing inequalities today, and revisiting Nora N. Khan’s essay Towards a Poetics of Artificial Superintelligence, which talks about a future world emerging in which humans are not the central intelligence but ‘irrelevant bystanders’. Despite their critical undertones, these writings are fundamentally optimistic in helping to identify new scenarios for worlds that can emerge from what we are experiencing now.”

Jo Stella-Sawicka, director of Goodman Gallery, London

The Jive Talker: Or How To Get a British Passport (2022, republished by September Books) by Samson Kambalu

“This summer I can’t wait to read Samson Kambalu’s The Jive Talker, a riotous memoir of his journey from Malawian childhood to becoming an Oxford Don, and culminating in his work [Antelope] being shown in Trafalgar Square on the Fourth Plinth this autumn.”

Bruce Boucher, director of Sir John Soane’s Museum

The Real and the Romantic: English Art Between Two World Wars (2022, Thames & Hudson) by Frances Spalding

Joseph Wright of Derby: Painter of Darkness (2020, Yale University Press) by Matthew Craske

“Frances Spalding’s The Real and the Romantic had me at the cover with its enticing watercolour of a railway carriage and landscape by Eric Ravilious. An authoritative text and judiciously selected illustrations provide a great escape into the interwar years, which seem an age more and more like our own. For some shade amidst the current heatwave, I also plan to turn to Matthew Craske’s Joseph Wright of Derby: Painter of Darkness, for a dash of chiaroscuro.”

Conrad Shawcross Photo: Daniel Alka

Conrad Shawcross, artist

Inventory of a Life Mislaid (2021, HarperCollins) by Marina Warner

“I’ve been reading my mother Marina Warner’s new memoir of her childhood in Egypt. I think this book is a real breakthrough, as it so beautifully and seamlessly splices the fog of the real but distant memories of her childhood with her unrivalled knowledge of myth, culture, and fairy tale. It results in real recollections imbued with rich magical references; the edge of what is real and what is imaginary always remains in a state of ebb and flow.”

Ghislaine Wood © Piers Macdonald Photography Ltd

Ghislaine Wood, deputy director of the Sainsbury Centre

1000 Years of Joys and Sorrows (2021, Bodley Head) by Ai Weiwei

The Pursuit of Art: Travels, Encounters and Revelations (2019, Thames & Hudson) by Martin Gayford

“Science fiction is my usual holiday escape, but this year I’m taking two autobiographical works. Beyond the powerful work that he creates, I, like many people, have tremendous admiration for Ai Weiwei’s brave commentary on totalitarianism and his confrontation of the Chinese authorities. His memoir spans 100 years of China’s turbulent history and explores how the life and legacy of his father, the celebrated poet Ai Qing, provides a context for his practice as an artist. For a lighter read, I am also taking Martin Gayford’s The Pursuit of Art, which has been recommended as a great travel book. It follows Gayford’s journeys around the world to see art and artists.”

Gabriela Salgado Photo: Emma Blau

Gabriela Salgado, director of The Showroom

Learn To Act: Introducing the Eco Nomadic School (2017, Atelier d’Architecture Autogérée) edited by Katrin Böhm, Tom James and Doina Petrescu

“This book sheds light on the innovative work of several local community groups spread around six European countries. Under the umbrella of a school, the authors connect the projects to explore a form of self-organised, trans-local and peer-led learning. Inspired by civic engagement and alternative economies, this visionary guide harvests the groups’ creative contributions to their environment. In a light touch manner, it comprises projects ranging from low-tech architecture and rural activism to arts practice, seed preservation and academic research. Food for thought.”

Jennifer Scott

Courtesy Dulwich Picture Gallery

Jennifer Scott, Director, Dulwich Picture Gallery

Patch Work. A Life Amongst Clothes (2021, Bloomsbury) by Claire Wilcox

“The best thing about summer for me is an all-too-fleeting moment when you float into a rested and reflective state of mind. Events from the past—recent and distant—start to make sense simply because you’ve stepped away from everyday pressures. In Patch Work, Claire Wilcox evokes that calm ordering of thoughts and memories that comes through distance and time. As a memoir of her life, and an ode to the skill of curating, her carefully crafted words lull you into a reverie. The sections can be dipped into like the shelves of an archive, each one rich with meaning, opening up visual recollections attached to material stuff. By sharing her stories of love, loss, confidence, and vulnerability, described with the precision of an exhibition label, she holds back enough of the messy details to make her deeply personal recollections feel universal and liberating.”

Pippy Houldsworth, founder and director of Pippy Houldsworth Gallery

Ruth Asawa: Citizen of the Universe (2022, Thames & Hudson) by Emma Ridgway and Vibece Salthe

“Ruth Asawa’s life story is one of resilience, independence, and inspiration—a journey to assert her own identity in a world of contradiction and misunderstanding. Brought up by Japanese parents in California, Asawa’s world was turned upside down when the attack on Pearl Harbor led to the indiscriminate detention of Japanese American citizens. The book, and the exhibition it accompanies, traces Asawa’s practice from her family’s detention through to 1980 and sees her casting off both ‘Japanese’ and ’American’ labels, assuming her place as a ‘citizen of the universe’. Set against the barbed wire and chain link fences of that childhood internment camp, Asawa’s biomorphic wire sculptures seem to turn suffering and confinement inside out, blooming into a transcendent and liberating experience.”



Source link

Les vétérans du jeu promettent de rendre les jeux blockchain amusants et durables – TechCrunch


Le succès fulgurant de Axie Infini et ÉtapeN a convaincu une multitude d’entrepreneurs que le jeu Web3, où la propriété des actifs du jeu est entre les mains des utilisateurs via l’adoption de la blockchain plutôt que d’une plate-forme centralisée, est l’avenir.

Certains des plus grands succès de l’espace à ce jour récompensent les utilisateurs avec des jetons qui peuvent être encaissés selon ce que l’on appelle le modèle “jouer pour gagner”. Alors que les jeux P2E ont attiré des millions de joueurs et des milliards de dollars d’investisseurs, les vétérans de l’industrie du jeu soutiennent qu’ils sont fondamentalement insoutenables.

Ces jeux sont l’idée d’ingénieurs financiers visant à s’enrichir rapidement plutôt que de développeurs expérimentés construisant des œuvres consacrées par le temps, disent-ils.

L’ascension et la chute spectaculaires d’Axie Inifity sont révélatrices. Après avoir culminé à 754 millions de dollars en novembre lorsque le bitcoin a atteint un niveau record, le volume des ventes mensuelles du jeu a chuté à 4,5 millions de dollars en juillet.

“La plupart des développeurs de gameFi ne sont pas des développeurs de jeux”, déclare Maciej Burno, qui dirige la nouvelle activité métaverse du studio de jeu polonais Reality.

Burno fait partie d’une série de vétérans du jeu croyant à la blockchain dans le monde entier qui tentent de généraliser les jeux de blockchain. Leur vision est de contrer l’impression publique que les jeux web3, popularisés par P2E, sont tous scammy et trash. Au lieu de cela, ils veulent créer des jeux à la fois amusants et durables, tout en introduisant les crypto-monnaies comme un nouveau moyen d’inciter les joueurs ainsi que les créateurs.

Est-ce un jeu ?

Le problème avec P2E, comme le voit See Wan Toong, ancien directeur technique senior chez Electronic Arts et CTO de la startup de jeux Web3 Red Door Digital, est que les utilisateurs doivent dépenser de l’argent à l’avance pour commencer à jouer.

Dans Axie Infinity, les utilisateurs achètent et élèvent de jolies créatures ressemblant à des blob appelées Axies sous la forme de jetons non fongibles qui sont authentifiés sur la blockchain. Les ventes des NFT servent ensuite à financer des récompenses pour ceux qui gagnent des jetons en jouant, et les jetons, la crypto-monnaie native du jeu, peuvent à leur tour être encaissés.

Cela signifie que pour que le jeu soit durable, il doit avoir un afflux constant de nouveaux utilisateurs ou il perd sa source de financement. C’est pourquoi les critiques comparent les jeux P2E aux systèmes pyramidaux.

De nombreux titres P2E ne sont pas vraiment des jeux au sens strict, affirme Toong. Ils s’apparentent davantage à la finance décentralisée, ou DeFi, des produits aux fonctionnalités ludiques. Les joueurs hardcore rejettent Axie Infinity comme «simple» ou même «ennuyeux», un peu comme les jeux mobiles gratuits et insensés auxquels ils se sont opposés pendant des années.

Mais pour ceux qui vivent dans les pays en développement, la perspective de faire plusieurs centaines de dollars par mois en cliquant sur un écran d’ordinateur peut être tentant. C’est en grande partie pourquoi Axie Infinity a décollé dans des pays comme les Philippines pendant la pandémie, lorsque de nombreuses personnes ont perdu leur emploi. Pour eux, le jeu ressemble plus à du travail qu’à du plaisir.

“Je pense qu’il y a un peu d’élitisme là-dedans”, déclare Simon Davis, PDG de Mighty Bear Games, un studio de jeu Web3 basé à Singapour qui vient de lever 10 millions de dollars lors d’une vente symbolique, à propos des critiques d’Axie Infinity.

“Il y a une tendance dans les pays occidentaux à rejeter les choses qui sont populaires dans d’autres parties du monde et à ne pas être aussi respectueux que vous devriez l’être. Si vous regardez en particulier en Asie du Sud-Est et en Amérique latine, et dans les pays où les revenus sont probablement moins élevés, les gens n’achètent pas de plates-formes et de consoles de jeu haut de gamme. Il est intéressant d’offrir aux gens non seulement des divertissements, mais aussi un avantage économique potentiel.

“Je n’aime pas le terme jouer pour gagner”, poursuit Davis, ancien responsable du design chez Ubisoft. “Je ne pense pas que cela devrait être une motivation principale parce que vous jouez à un jeu pour vous amuser. Mais quelqu’un peut alors décider qu’il ne veut plus jouer au jeu et récupérer une partie de son investissement à ce moment-là. Je ne vois pas en quoi c’est une mauvaise chose.

Jouez et gagnez

Bien que Davis reconnaisse la valeur du P2E, comme de nombreux autres développeurs de jeux expérimentés entrant sur le web3, il consacre d’abord et avant tout des ressources au perfectionnement du gameplay. Son studio produisait des jeux conventionnels, comme un jeu officiel Disney et Pixar et Butter Royale, un succès sur Apple Arcade, avant de se tourner vers la blockchain. Il lancera prochainement son premier titre web3, un bataille royale multijoueur à la troisième personne qui intègre l’économie symbolique.

Les jeux peuvent être à la fois amusants à jouer et lucratif, affirment certains développeurs de jeux blockchain. Ce n’est pas une nouvelle que les joueurs sont motivés pour gagner de l’argent, même dans les régions les plus développées du monde.

« Vous vous souvenez de World of Warcraft ? Il y a déjà un groupe de joueurs dans le MMO [massively multiplayer online] qui embauchent des tonnes de personnes au Vietnam et en Indonésie pour cultiver de l’or », observe Toong.

“Lorsque vous regardez un jeu traditionnel, les gens investissent des millions ou des milliards de dollars dans la passerelle, mais c’est à l’autre extrême. Ils ne récupèrent aucune valeur », ajoute Toong.

Burno est d’accord. “Les gens veulent jouer pour le plaisir et ils sont prêts à dépenser de l’argent qui les rend heureux, mais il y a aussi ceux qui veulent investir, vous pouvez donc leur donner un outil pour investir.”

Les développeurs se voient également promettre de plus grandes récompenses grâce aux jeux intégrés à la blockchain. Dans les jeux gratuits, un modèle de monétisation courant aujourd’hui, les développeurs gagnent un revenu en proposant une mise à jour toutes les “six à huit semaines”, observe Davis. “Les utilisateurs sont ennuyés que vous essayiez de leur soutirer de l’argent tous les deux mois.”

Dans les jeux Web3, en revanche, les développeurs obtiennent un petit pourcentage de chaque transaction dans le jeu, qui est enregistrée sur la blockchain. “Donc, la seule chose dont vous devez vous soucier est de créer un jeu auquel les gens veulent continuer à jouer pendant très longtemps et de créer de la valeur pour les actifs des joueurs qui veulent échanger entre eux”, explique Davis.

Tokenomics

Pour rendre un jeu blockchain durable, Red Door Digital de Toong adopte une approche différente d’Axie Infinity. Les utilisateurs n’ont pas besoin d’acheter les jetons de la plateforme pour commencer à jouer, sauf s’ils veulent commencer à gagner ou avoir une valeur réelle dans leurs actifs.

Lorsqu’un jeu maintient une base d’utilisateurs récurrents, la valeur du jeu augmentera et des investisseurs externes se joindront, estime Toong. “Toute cette augmentation de valeur va ensuite aux personnes qui jouent pour obtenir des rendements financiers.”

Comme de nombreux jeux Web3, la plate-forme de Red Door Digital propose des jetons utilitaires, qui sont utilisés comme des devises dans le jeu pour acheter des skins, des objets, etc., ainsi que des jetons de gouvernance. Les utilisateurs qui contribuent au jeu recevront des jetons de gouvernance et pourront voter sur les décisions critiques du projet. Les jetons utilitaires peuvent être échangés, tandis que les jetons de gouvernance n’ont aucune liquidité pour les dépouiller de toute valeur spéculative.

Alors que les développeurs travaillent toujours pour optimiser leur économie de jetons, les investisseurs investissent déjà beaucoup d’argent dans leurs entreprises naissantes. Les jeux Blockchain ont attiré un énorme financement de 2,5 milliards de dollars au deuxième trimestre, selon DappRadar, une société de données qui suit les applications décentralisées. Au premier semestre, les jeux blockchain représentaient environ 30 % de tous les capitaux levés par les sociétés de jeux privées, un rapport par la banque d’investissement Drake Star montre.

Malgré le torrent d’argent VC flottant dans les jeux Web3, certains studios et éditeurs hérités semblent pécher par excès de prudence. Tencent, la plus grande société de jeux au monde, n’a aucun plan de développement pour les jeux Web3 qui sont de notoriété publique.

« La réputation est une chose importante pour l’entreprise, donc si quelqu’un qui crée cette initiative échoue, c’est la fin de sa carrière. Ils devront répondre au conseil », explique Toong. “Donc, le seul moyen pour eux est d’investir dans une société de cryptographie ou deux pour voir comment ça se passe.”

La ruée vers l’or dans le web3 pose également des défis aux crypto-sceptiques dans l’arène des jeux. Un gestionnaire de fonds axé sur le jeu basé en Asie est frustré que les investisseurs qu’il rencontre ces jours-ci soient extrêmement intéressés à savoir si son fonds a un angle web3.

“Si je dis que non, c’est qu’ils ne veulent pas investir.”



Source link

5 “meilleurs” échanges pour acheter BitTorrent (août 2022)


BitTorrent (BTT) est un protocole décentralisé de partage de fichiers peer-to-peer, qui permet aux utilisateurs de distribuer des données et des fichiers électroniques via Internet. La crypto-monnaie BTT est un jeton utilitaire TRC-10 qui utilise la technologie blockchain pour alimenter des protocoles et des applications décentralisés. Les dApps alimentés par BTT incluent BitTorrent Speed, BitTorrent File System, DLive et d’autres projets encore inédits.

Pour en savoir plus visitez notre Investir dans BitTorrent guide.

Nous listons les 5 principaux échanges qui offrent la possibilité d’acheter de la crypto-monnaie BitTorrent (BTT) avec une carte de crédit, une carte de débit ou Bitcoin (BTC).

Binance est l’un des échanges de crypto-monnaie les plus importants et les plus connus au monde. Les avantages de l’achat de BitTorrent (BTT) ici sont à la fois des frais moins élevés que les échanges concurrents et une liquidité accrue vous permettant d’acheter et de vendre rapidement pour profiter des nouvelles en mouvement du marché.

Cet échange est le meilleur pour les investisseurs résidant dans Australie, Canada, Singapour, Royaume-Uni & internationalement. Les résidents des États-Unis sont interdits de l’achat de BitTorrent (BTT).

Lisez notre Revue Binance ou visitez Binance.

Utilisez le code de réduction : EE59L0QP pour 10% de cashback sur tous les frais de trading.

KuCoin est un nom bien connu dans l’industrie et l’un des plus compétitifs en matière de frais et de coûts de négociation. L’échange a connu une croissance exponentielle depuis ses débuts en n’offrant que le trading crypto à crypto. Elle offre désormais une gamme variée de services, notamment une capacité d’échange P2P et l’achat par carte de crédit ou de débit.

KuCoin propose actuellement le trading de crypto-monnaie BitTorrent (BTT) ainsi que plus de 300 autres jetons populaires. Il est souvent le premier à offrir des opportunités d’achat de nouveaux jetons.

Cet échange accepte actuellement les résidents des États-Unis.

Lisez notre Examen de KuCoin ou visitez KuCoin.

Kraken est l’un des noms de longue date en matière d’échanges de crypto-monnaie opérant dans l’industrie.

Depuis des débuts modestes, Kraken est maintenant devenu l’un des noms les plus reconnaissables de l’espace offrant une vaste sélection d’actifs à échanger, y compris BitTorrent (BTT).

Les coûts de négociation sont compétitifs par rapport aux autres bourses et Kraken a continué d’évoluer, offrant désormais à la fois des contrats à terme et des transactions sur marge.

C’est l’un des meilleurs échanges pour les résidents des États-Unis.

Lisez notre Critique de Kraken ou visitez Kraken.

Créé en 2013, Gate.io est devenu une plate-forme de trading réputée. Bien qu’il ne s’agisse pas de l’échange le plus populaire, il offre aux utilisateurs une interface facile à utiliser pour les débutants tout en conservant des graphiques robustes et avancés pour différents niveaux de compétence, y compris les traders techniques. L’échange propose un grand nombre d’altcoins, y compris BitTorrent (BTT), et est souvent le premier échange à ajouter de nouveaux jetons. Notamment, Gate.io maintient une position ferme contre tout type de manipulation du marché.

Cet échange actuellement accepte les résidents australiens et britanniques.

Les résidents des États-Unis et du Canada sont interdits.

Lisez notre Gate.io examen ou visitez Gate.io

Créé en 2013, Huobi mondial est depuis devenu l’un des plus grands échanges d’actifs numériques au monde, avec un volume de transactions cumulé de 1 000 milliards de dollars américains. Ayant autrefois représenté la moitié des transactions d’actifs numériques dans le monde, Huobi dessert désormais plus de 5 millions d’utilisateurs dans plus de 130 pays à travers le monde. Il convient de noter que Huobi Global actuellement n’accepte pas les résidents des États-Unis ou du Canada.

Huobi Global est l’une des principales bourses qui offre actuellement des opportunités de trading BitTorrent (BTT).

Lisez notre Examen mondial de Huobi ou visitez Huobi Global.



Source link

Comment manger sainement devient un choix pour la génération Y


La génération Y est attribuée pour être celle qui veut “changer le monde”. Ils représentent environ les deux tiers du marché de consommation indien et sont également connus pour leurs mauvaises habitudes alimentaires. Cependant, ces derniers temps, les milléniaux prennent conscience des habitudes alimentaires saines pour une bonne santé et un bien-être et sont à l’affût des meilleurs choix axés sur la santé. S’il est vrai que le monde de l’alimentation n’est pas bouleversé du jour au lendemain, la génération Y est certainement à la tête et à l’origine du changement dans la révolution alimentaire. Du fast casual à la ferme à la table, il semble que tous les deux mois, nous entendons parler de cette génération qui trouve quelque chose de nouveau et d’unique dans lequel se mordre les dents.

Les millénaires sont la brigade propre avec des représailles. Les consommateurs ingénieux et informés d’aujourd’hui examinent et étudient de plus en plus les marques qu’ils fréquentent. Ils creusent plus profondément pour trouver des réponses à chaque iota de doute qu’ils pourraient avoir. Cela peut commencer par une recherche Google, mais cela aboutit souvent sur un site Web et une page de médias sociaux d’une marque de farine ou d’un restaurant qui surfe sur la vague de la ferme à la fourchette. La restauration de la ferme à la fourchette est un nouveau concept. Les restaurants surfent sur cette vague et ont renforcé cette expérience en Inde en utilisant des ingrédients fraîchement cueillis à la ferme.

Les milléniaux ressentent un sentiment de responsabilité et d’appréhension pour notre planète qui les oblige à rechercher et à sélectionner des marques qui honorent l’humanité et l’environnement. Les marques qui rendent ces informations disponibles via une approche simple seront récompensées. Même avec un emploi du temps chargé, ils sont tout à fait d’accord pour commander, mais ils rechercheront des fabricants d’aliments propres et hygiéniques, et leur commande en dépend. Ils ont la technologie, mais maintenant ils l’utilisent comme jamais auparavant. Confrontés à des choix beaucoup plus innombrables que les générations précédentes, les milléniaux peuvent ne pas s’en tenir aux catégories ou aux marques de longue date que leurs parents achetaient.

Ils sont la génération superficielle qui veut afficher leur style de vie sur toutes les plateformes de médias sociaux, et ils n’ont aucun scrupule à ce sujet. C’est une grande manière dont le feu de forêt d’une alimentation saine et consciente est en augmentation, et à juste titre. Leurs assiettes doivent avoir du goût, du style et une touche de couleurs qui en font le parfait poste Instagram délectable. Il y a eu des cas où des chefs et des influenceurs ont publié des messages sur la nourriture qu’ils mangent, leur expérience ou leur cuisine et les clients suivent l’exemple et l’essayent à la maison. La maxime de cette génération est “Vous êtes ce que vous mangez”. Ils ont adopté des habitudes propres de leur famille et aussi les drapeaux rouges sur le contrôle de leur consommation d’ordure. Ils sont le lot indulgent qui fera amende honorable par des entraînements et des choix délibérés.

Ils recherchent une histoire authentique sur laquelle ils peuvent compter, et cette nouvelle génération est également fidèle. Si votre shake à l’avocat est fabriqué à partir de produits frais du jardin et regorge d’antioxydants et de nutriments, ils l’adopteront dans leur mode de vie. Ils feront un effort supplémentaire et paieront l’argent supplémentaire pour s’assurer que chaque bouchée en vaut la peine. Il y a certainement un énorme changement qui se produit. Les mangeurs du millénaire veulent être séduits, non par des réductions et des happy hours, mais par des aliments et des boissons qui améliorent véritablement leur style de vie et leur niveau d’énergie. Ils se soucient davantage de la provenance de leur nourriture, et c’est une bonne chose à bien des niveaux.

S’adonner à de bonnes habitudes alimentaires n’est pas trop compliqué. Néanmoins, cela nécessite une préparation prudente, notamment en ce qui concerne le respect du calendrier et le respect des normes essentielles de bien-être et d’alimentation. La génération Y suit non seulement la tendance à acquérir un bon bien-être, mais est également en train d’apprendre à respecter l’essentiel et les règles de base, en examinant attentivement les besoins extraordinaires du corps et en s’assurant d’atteindre ses objectifs de santé sans défi.

À propos de l’auteur : Deepika Sethi – Responsable de la marque OMO-Soul Food Community et AMPM.

Clause de non-responsabilité:

Les opinions exprimées dans cet article sont les opinions personnelles de l’auteur. NDTV n’est pas responsable de l’exactitude, de l’exhaustivité, de la pertinence ou de la validité des informations contenues dans cet article. Toutes les informations sont fournies telles quelles. Les informations, faits ou opinions apparaissant dans l’article ne reflètent pas les vues de NDTV et NDTV n’assume aucune responsabilité ou obligation pour ceux-ci.



Source link

Accueil – iota en plein air


Même la moindre incohérence entre un rail picatinny et un appariement d’anneau aura un impact sur la précision de votre tir. Annulez les tolérances autorisées dans les spécifications d’usinage de votre rail avec le TRIAD d’iota, un ensemble de supports de lunette dotés d’un système de réglage à trois touches breveté. Le TRIAD ZL dispose également de la technologie brevetée ZEROLIGHT pour éclairer votre système de tourelle optique.



Source link

Le dollar a été un problème pour les actions. Maintenant, cela pourrait les stimuler.


Taille du texte



Source link

Examen du crédit Versio | Réparation de crédit


Credit Versio offre une option en libre-service alimentée par l’IA pour les consommateurs qui souhaitent améliorer leur pointage de crédit. Ses services de réparation de crédit DIY sont une alternative intéressante aux modèles d’abonnement coûteux les plus courants qui peuvent coûter près de 100 $ par mois ou plus. Pour seulement le coût d’un abonnement à trois bureaux de crédit et l’affranchissement de vos lettres de contestation, vous pouvez accéder gratuitement à l’application Credit Versio.

Présentation de Credit Versio Credit Repair

Si vous recherchez une alternative moins coûteuse et plus efficace à réparation de crédit, Version de crédit devrait figurer sur votre liste restreinte. Bien qu’il s’agisse d’un nouveau venu dans l’industrie de la réparation de crédit, l’approche de bricolage de l’entreprise maintient ses coûts bas tout en offrant un certain nombre d’outils à ses utilisateurs.


Avantages

  • Réparation de crédit DIY soutenue par un outil alimenté par l’IA
  • Plusieurs forfaits en fonction de votre budget
  • Options de réparation de crédit moins chères par rapport aux autres options de réparation de crédit

Les inconvénients

  • Credit Versio est une nouvelle entreprise qui n’a pas autant de preuves sociales ou de notations tierces pour évaluer pleinement les performances de l’entreprise
  • Le redressement de crédit est principalement assisté par un outil logiciel, avec une intervention humaine minimale (employés de Credit Verio)

Créditer les services de Versio

Beaucoup de gens ont des erreurs sur leurs rapports de crédit et ne le savent même pas. Dans de nombreux cas, ces erreurs peuvent nuire à votre pointage de crédit.

Un bas pointage de crédit peut signifier des cotes d’approbation plus faibles pour des produits comme les cartes de crédit, les prêts hypothécaires ou les prêts personnels. Si vous êtes approuvé, les prêteurs pourraient vous considérer comme un risque de crédit. Votre taux d’intérêt sera plus élevé, ce qui pourrait vous coûter des milliers de dollars de plus que vos homologues à cote de crédit plus élevée.

C’est là que Credit Versio entre en jeu. Credit Versio est un service de réparation de crédit qui automatise le processus de suppression des informations incorrectes ou invérifiables de votre dossier de crédit. La société de réparation de crédit propose des forfaits de services avec des tarifs raisonnables et des lettres de contestation illimitées.

Ce que propose Crédit Versio

Credit Versio dispose d’un système automatisé qui se connecte à vos profils de crédit Equifax, TransUnion et Experian. Une fois ces informations affichées dans votre tableau de bord Crédit Versio, vous pouvez contester un ou plusieurs éléments négatifs :

  • Demandes
  • Paiements en retard
  • Décharges
  • Collections
  • Saisies
  • Reprises
  • Prêts étudiants
  • Faillites

Les outils basés sur l’IA de Credit Versio peuvent identifier jusqu’à 20 types différents de comptes négatifs. Non seulement le tableau de bord affiche tous vos comptes négatifs, mais vous pouvez explorer chaque élément pour voir pourquoi le compte est considéré comme un élément négatif.

Le rapport du tableau de bord peut même révéler le retard d’un paiement ou d’autres détails sur la nature dérogatoire de l’élément négatif. Au bas de cet écran, vous verrez également une stratégie de litige recommandée. Vous pouvez choisir cette option de contestation recommandée, en choisir une autre dans un menu déroulant ou saisir manuellement la vôtre.

Cet outil peut créer une lettre à partir d’un modèle pour adresser ce compte et insérer automatiquement la raison pour laquelle le compte doit être supprimé. L’outil inclura toutes les informations pertinentes sur le compte et les placera dans un format préféré par les bureaux de crédit. L’outil de Credit Versio vous enverra par e-mail vos lettres de contestation, que vous imprimerez et posterez à chacun entreprise de crédit. Selon le site Web de Credit Versio, envoyer vos lettres de contestation est plus efficace que d’utiliser les options en ligne pour contester votre dossier de crédit.

Une fois que vous commencez à contester des comptes, l’outil de Credit Versio affiche des mises à jour mensuelles concernant votre score et votre statut de crédit. Si un litige échoue, l’outil peut évaluer la raison et proposer une autre méthode de litige stratégique.

La « sauce secrète », pour ainsi dire, est un algorithme qui peut fournir une analyse statistique de votre dossier de crédit d’un point de vue numérique. La société compile un enregistrement de points de données qui renseigne l’algorithme, soutenu par l’apprentissage automatique. Il peut recommander le litige le plus réussi en fonction de la nature des éléments négatifs sur votre rapport de solvabilité.

Credit Versio propose trois forfaits différents à des tarifs raisonnablement abordables :

smartcredit Basique smartcredit Premium IdentityIQ
19,95 $/mois 24,95 $/mois 29,99 $/mois
Litiges Versio de crédit illimités Litiges Versio de crédit illimités Litiges Versio de crédit illimités
Rapports et scores mensuels du bureau 3 Rapports et scores mensuels du bureau 3 Rapports et scores mensuels du bureau 3
Assurance vol d’identité (1 M$) Assurance vol d’identité (1 M$) Assurance vol d’identité (25 000 $)
Surveillance du crédit et alertes (TU) Surveillance du crédit et alertes (TU) Surveillance du crédit et alertes (TU)
Comprend SmartCredit Money Manager avec 2 mises à jour mensuelles du rapport Transunion et du score dans SmartCredit. Inclut SmartCredit Money Manager avec des mises à jour illimitées de rapport et de score Transunion dans SmartCredit. IdentityIQ inclut un essai de 7 jours pour 1 $.

Vous avez la possibilité d’annuler votre abonnement Credit Versio à tout moment.

Ce que Crédit Versio n’offre pas

Sachez que ce que propose Credit Versio est davantage un outil de réparation de crédit à faire soi-même. Contrairement à certaines sociétés de réparation de crédit, Credit Versio ne semble pas s’appuyer fortement sur des gestionnaires de cas ou d’autres membres du personnel pour vous guider tout au long du processus de réparation de crédit.

Sa stratégie de réparation de crédit place son outil logiciel au premier plan, avec une assistance humaine en secours pour soutenir votre interaction avec sa plateforme automatisée. Bien que l’élément de coaching humain soit minime, il est bon de savoir que Credit Versio gère également un blog et une chaîne YouTube avec des ressources éducatives sur le crédit.

En tant que bricoleur, vous serez obligé d’apprendre beaucoup de choses rapidement, comme comment lire votre dossier de crédit, ce qu’implique le processus de règlement des différends et bien plus encore. Cela pourrait finalement faire de vous un consommateur plus instruit, ce qui n’est pas une mauvaise chose.

Créditer les informations d’identification de Versio

Credit Versio est un nouveau venu sur la scène de la réparation de crédit. La société a été fondée en 2019 et a commencé à intégrer des utilisateurs en 2020. Depuis lors, elle a servi 100 000 clients.

Licences et enregistrements

L’activité de Credit Versio est constituée dans l’État du Nevada avec Corporate Creations Network, Inc. cité comme agent enregistré de la société.

Récompenses et certifications

Credit Versio n’a pas reçu de récompenses ou de certifications au moment de la rédaction de cet article (juillet 2022).

Actions réglementaires ou juridiques

Étant donné que Credit Versio est une société plus récente, nous n’avons trouvé aucune plainte légale, action réglementaire ou légale contre Credit Versio, et la société n’a pas encore de profil Better Business Bureau (BBB).

Notez que bien que nous essayions toujours d’inclure des informations exactes et à jour sur les actions réglementaires et légales, nous ne prétendons pas que ces informations sont complètes ou entièrement à jour. Comme toujours, nous vous recommandons également de faire vos propres recherches.

Crédit Versio Accessibilité

Les représentants de Credit Versio sont disponibles pour répondre à vos questions et problèmes via le site Web et le téléphone. Voici plus d’informations sur la façon de joindre l’entreprise.

Disponibilité

Le personnel de Credit Versio est disponible par téléphone ou par e-mail de 9h00 à 17h00 (PST) du lundi au vendredi.

Coordonnées

Vous pouvez joindre l’entreprise pendant les heures normales de bureau au 702-930-3903. Son adresse e-mail générale est support@creditversio.com.

Expérience utilisateur

Le site Web de Credit Versio contient suffisamment d’informations pour expliquer le fonctionnement de son outil et les forfaits de réparation de crédit qu’il propose. Une fois que vous vous êtes inscrit au service avec Credit Versio, vous aurez accès au tableau de bord alimenté par l’IA pour commencer à gérer votre processus de litige.

Limites

Bien que l’outil Web de Credit Versio soit très robuste et efficace, il n’offre pas encore d’expérience utilisateur via l’application Android ou iOS. Cependant, vous pouvez y accéder depuis n’importe quel navigateur, y compris un navigateur mobile.

Cotes de satisfaction de Credit Versio

Jusqu’à présent, Credit Versio n’est présent que sur un seul site Web d’avis. Nous avons passé au peigne fin les critiques, les commentaires et les plaintes et avons trouvé quelques points communs, dont nous discuterons ci-dessous.

Évaluations tierces

Au moment d’écrire ces lignes, Credit Versio n’a aucun profil avec des sites d’évaluation tiers tels que Consumer Affairs, Google Business, Yelp ou même le Better Business Bureau. Il n’a pas encore de profil sur Trustpilot, qui affiche une note de 4,3 sur 5 étoiles. Bien que Credit Versio ait revendiqué ce profil, il n’a pas encore répondu aux commentaires des clients.

Notez qu’il n’y a pas d’organismes officiels ou de tiers qui évaluent la réparation de crédit. Ces informations sont fournies sur la base des informations dont nous disposons au moment de la publication.

Les plaintes des clients

La majorité des avis sur Trustpilot sont positifs et citent de bons résultats, d’où la note de 4,3 sur 5 étoiles. La plupart des avis 1, 2 et 3 étoiles mentionnent les problèmes suivants :

  • Tous les éléments négatifs ne sont pas supprimés comme les clients s’y attendaient.
  • Les données extraites par l’outil ne sont pas toujours à jour.
  • Les clients n’ont pas reçu la valeur de ce qu’ils ont payé.
  • Lors de l’annulation, les comptes clients étaient encore facturés 1 à 2 cycles de facturation supplémentaires.

FAQ Crédit Versio

Crédit Versio est-il réel ?

Quel pointage de crédit Credit Versio utilise-t-il ?

Payer quelqu’un pour réparer votre crédit en vaut-il la peine ?


Comment nous avons évalué Credit Versio

Notre évaluation de Credit Versio est basée sur une combinaison d’informations provenant du site Web de l’entreprise, de sites d’avis de clients, de rapports de surveillance de l’industrie et de sites tiers de défense des consommateurs.

Résumé de l’examen de Money’s Credit Versio

Version de crédit est une nouvelle société de réparation de crédit avec un angle qui pourrait lui donner un avantage sur ses concurrents : un processus de règlement des différends alimenté par l’IA et un prix inférieur à la moyenne. Bien qu’il reste à voir à quel point l’entreprise parvient à servir ses clients et à obtenir des résultats positifs pour eux, nous aimons l’approche de bricolage à moindre coût proposée par Credit Versio.

© Droits d’auteur 2021 Praticiens de la publicité, LLC. Tous les droits sont réservés.
Cet article est initialement paru sur Money.com et peuvent contenir des liens d’affiliation pour lesquels Money reçoit une compensation. Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur seul, et non celles d’une entité tierce, et n’ont pas été examinées, approuvées ou autrement approuvées. Les offres peuvent être sujettes à changement sans préavis. Pour plus d’informations, lisez Avis de non-responsabilité complet de Money.

Les vues et opinions exprimées ici sont les vues et opinions de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de Nasdaq, Inc.



Source link

Bitcoin et Ethereum connaissent une légère reprise mais les marchés de la cryptographie restent en dessous de 1 milliard de dollars américains


Les marchés de la crypto ont connu un léger rebond mercredi matin après un mauvais début de semaine.

La capitalisation boursière totale a augmenté de 0,9 % à 976 milliards de dollars, le bitcoin ayant légèrement augmenté de 0,4 % à 21 200 dollars. Ethereum a réalisé de modestes gains à un chiffre, mais n’a jusqu’à présent pas réussi à dépasser la ligne de support cruciale de 1 500 dollars américains.

Les réseaux de blockchain Polygon, Binance Chain, Qtum et Solana ont tous surperformé, tandis que la pièce de confidentialité de 2,8 milliards de dollars Monero a enregistré de solides gains de 7 %.

L’espace de la finance décentralisée (DeFi) a connu un certain nombre de pertes, avec Compound Finance et l’échange de produits dérivés Synthetix et chutant de 1,9 %, et la courbe d’échange de pièces stables décentralisée chutant de 2,3 %.

Le prêteur de crypto Nexo, qui a évolué début juillet après avoir proposé d’acheter le prêteur en difficulté Vauld, a été le plus grand perdant de la journée, après avoir perdu 2,6 % de sa capitalisation boursière désormais de 260 millions de dollars.



Source link